Isabelle Moretti

“Isabelle Moretti fait montre d’une maîtrise parfaite de son instrument.” New York Times
La Harpe : un instrument de salon mièvre et liquoreux ? Vous ne l’avez sans doute jamais entendue sous les doigts d’Isabelle Moretti notamment dans son dernier enregistrement du double concerto pour hautbois et harpe de Lutoslawski avec François Leleux. Il fait suite, après le concerto pour harpe de Ginastera enregistré avec l’Orchestre National de Lyon sous la direction de David Robertson, à un CD réunissant les oeuvres pour harpe et orchestre de Joaquin Rodrigo qui eut un succès retentissant dans le monde entier. Ces trois enregistrementsconfirment une personnalité rayonnante et un immense talent dans la tradition de l’école française de harpe dont Isabelle Moretti est la plus dynamique représentante. Elle insuffle à son instrument un style qui lui est propre fait de fraîcheur, de tempérament et de noblesse.
Couronnée de prix dans les Concours Internationaux de harpe de Genève, Munich et d’Israël, Isabelle Moretti est l’invitée des plus grandes salles de concerts internationales parmi lesquelles le Alice Tully Hall de New York, le Wigmore Hall de Londres, l’Auditorium du Louvre, le Musée d’Orsay, la Maison de Radio-France, la Salle Gaveau, la Folle Journéede Nantes… et Evian où elle a interprété un ragtime avec Mstislav Rostropovitch !
Elle se produit avec le Symphonieorchester des Bayerischer Rundfunks, Orchestre National de Lyon, Ensemble Orchestral de Paris, Deutsche Kammerphilharmonie de Brême, Israël Chamber Orchestra, Orquestra de Córdoba, Orquesta Sinfónica de la RTVE, Orchestre de Picardie, Orchestre de la Suisse-Romande, Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, Israël Symphony Orchestra, SWR Sinfonieorchester, National Symphonie de Varsovie, Atlanta Symphony Orchestra et effectue une tournée avec les Solistes de Zagreb.
« Isabelle Moretti est une grande harpe, ignorant le fade et le flou, sachant comme il faut s’interroger sur la pertinence ou l’impertinence d’un son perlé ».(Altamusica.com, 24/08/2003)
« Una artista que ha sido reconocida mundialmente por la gracia, el encanto y el refinado que imparte a cada inerpretacion en un disco capaz de provocar, tanto, intensas emociones como gran serenidad ».(José Maria Latorre, 1996)
« She is a thorough master of her instrument, an experienced performer and a professor at the Lyons Conservatory. She is also at home in a variety of styles. . […] She was lovely, played with affectionate warmth and a concern for contrapuntal clarity ».(The New York Times, 10 mai 1990)
crédit photo: Vincent Jacques